Radiologie, IRM, Scanner - Clinique A.Tzanck - Mougins Nous contacter 04 92 92 04 10

Sénologie – Imagerie du sein

Le diagnostic est fiable et rapide, limitant ainsi l’anxiété liée à l’attente des résultats.

  • Mammographie numérique : c’est aujourd’hui l’examen le plus performant et le plus reproductible pour le diagnostic précoce du cancer du sein ; elle est utile à la détection, à l’évaluation de la taille de la tumeur et à la recherche de lésions multiples.
  • Échographie : elle est recommandée à titre systématique dans les seins denses où la mammographie a une sensibilité diminuée et permet de détecter parfois des cancers mal visibles en mammographie ; elle permet aussi de caractériser la nature solide ou liquide des nodules.
  • Repérage pré-opératoire mammaire : Un repérage pré-opératoire mammaire consiste à signaler l’endroit où est placée une anomalie afin de la retrouver facilement lors d’une opération chirurgicale. Une mammographie permet de mettre en évidence des anomalies dans les 2 seins. Elles ne sont pas toujours palpables.Dans le cas d’une indication chirurgicale posée après vérification de la nature de la lésion par prélèvement, le repérage mammaire permet de faciliter le geste du chirurgien et d’enlever le moins de tissu mammaire possible.On utilise parfois un simple marquage de la peau à l’encre en face de l’anomalie.Mais le plus souvent, on place un repère au contact ou à travers l’anomalie. Il s’agit d’un fil (métallique ou en nylon), avec à son extrémité un dispositif s’accrochant à l’anomalie à retirer. On parle de « harpon » ou « de hameçon ». Ce harpon est mis en place sous contrôle radiologique (stéréotaxie) ou échographique.
  • hologic-lorad-multicare-platinum-digital-mammography-unit

    Table Multicare – Hologic Cette table dédiée pour la macrobiopsie du sein permet un très grand confort de la patiente en position allongée. Outre son confort et son ergonomie, elle garantit une qualité d’image optimale y compris pour les plus petites lésions.

    Macrobiopsie :  La mammographie permet de détecter des anomalies dans les seins. Cependant, elle ne permet pas toujours de préciser si cette anomalie est bénigne ou non. En cas de doute, la radiologue propose un prélèvement de l’anomalie pour analyse histologique au microscope afin de l’identifier. Cette analyse permettra de décider un traitement si nécessaire.

    Une biopsie est le prélèvement d’un petit morceau de tissu. Ce n’est pas un traitement. Il est effectué à l’aide d’une aiguille à travers le sein. Lorsque l’anomalie est visible uniquement à la mammographie, le radiologue pose l’indication de macrobiopsie sous stéréotaxie.Il s’agit d’un prélèvement effectué sur une table, guidé par des clichés de mammographie, sur un foyer de microcalcifications dans la plupart des cas, ou sur une opacité mammographique.Cet examen est proposé par votre radiologue et est pratiqué après accord multidisciplinaire.

  • Microbiopsie : Vous allez avoir une microbiopsie du sein. C’est un un prélèvement réalisé sous contrôle échographique, indolore, afin de caractériser une lésion mammaire. Il est pratiqué en cas d’anomalie visible à l’échographie, sur un nodule (petite masse du tissu plus ou moins ronde palpable ou non) ou sur une désorganisation d’une zone du sein. La microbiopsie permet de déterminer si une lésion est bénigne ou maligne après analyse anatomopathologique du prélèvement, ou de caractériser une lésion suspecte afin de guider son traitement chirurgical. Une biopsie est un prélèvement d’un petit morceau de tissu. Ce n’est pas un traitement. Il est effectué à l’aide d’une aiguille sous contrôle échographique.
  • IRM : elle est utilisée dans certaines situations de diagnostic difficile non résolu en mammographie et échographie ; elle permet d’étudier la vascularisation tumorale.
  • Biposie : lorsqu’une indication de biopsie est posée, celle-ci peut être réalisée sur place dans les plus brefs délais, sous anesthésie locale.

Nos plus :

  • Un appareil de mammographie numérique plein champ, système multifonctionnel complet allant du dépistage aux procédures interventionnelles de biopsie, doté d’un système d’aide au diagnostic par ordinateur, particulièrement utile pour la détection des masses et des calcifications. Plusieurs appareils d’échographie dédiés à l’étude du sein.
  • La possibilité de réaliser sur place et dans les plus brefs délais tous les examens complémentaires : IRM, microbiopsie et macrobiopsie.
  • Toutes les images peuvent être archivées en vue d’une comparaison ultérieure, transmises par réseau sécurisé au médecin prescripteur et consultées lors des réunions multidisciplinaires pour une meilleure gestion du dossier de la patiente. Il s’agit de la mise en place d’une solution matérielle et logicielle permettant l’accès à un serveur web sécurisé  HTTPS dédié à destination des médecins prescripteurs.